samedi 10 mai 2008

Les ligues de lutte simulée

Ma journée fut des plus routinières. Levé moyennement tôt, j'ai lu un peu, fais des maths et jouer quelques petites parties de poker online. Le tout avant de partir à la mythique shop de pain pour un 10 heures de travail étonnamment fluide. Le moment le plus sympathique de tout fut sans le moindre doute la lecture des commentaires sur un post du toujours incendiaire Voyou qui a déversé un peu de son si mielleux fiel sur le "gala" des Blogu'or. Loin de moi l'intention de m'embarquer dans ce déjà trop nourri débat mais je suis désarçonné par tant de réactions.

J'ignore si c'est particulier au Québec mais c'est fou comment les gens aiment s'ostiner. On a 110%, 30 minutes de stériles débats sur le sport quotidiennement, il y a aussi eux des débats de 30 minutes à TQS en fin de soirée pendant un bon bout. Plein de rivalités, Canadiens-Nordiques, Séparatistes-Fédéralistes, plusieurs aiment se "pogner" lors des partys de famille.

Je ne suis pas en reste pour tout dire. Même si de plus en plus je réalise la futilité de la plupart de ce type d'échange, je ne nie pas avoir un peu de fun à asticoter une autre personne. Au secondaire, j'en ai déjà parlé, je provoquais les débats, cherchaient des bibittes. En fait, je relis parfois mon album de finissants et il y a au moins 4-5 commentaires de gens qui focussent là-dessus, qui me disent que j'étais le générateur à conversation, celui qui gueulait à qui mieux-mieux.

Je me demande donc si on est un peuple ostineux plus que la moyenne. Je me souviens, je devais avoir 13 ans, je participais à des ligues de "lutte simulée" sur internet. Chacun avait son personnage, on s'insultait et on s'ostinait sur un forum pendant 1 semaine et puis un gala écrit avait lieu où des modérateurs donnaient la victoire à ceux qui avaient le mieux "performé" sur le forum au courant de la semaine. J'étais jeune mais il y avait plein de mec de 24-25 ans là-dessus. On se parlait sur ICQ, la plate-forme par excellence à l'époque, on élaborait des façons d'embourber les autres dans leurs argumentaires. Avec du recul, c'était vraiment pathétique mais dans le temps, c'était solidement en vogue. J'étais The Undertaker, pratiquais la quadrisyllabe (le double de la moyenne) et était pas mal bon tant que cela ce peut.

Mais voilà, je vois des gens se pourfendre à coups d'intenses commentaires, je trouve ça bizarre. Certains semblent se prendre très au sérieux, doivent actualiser leur page aux 5 minutes pour voir si réplique à été lancée, doivent être pompé POUR VRAI. Je me demande, est-ce particulier à nous, bouillonnant de sang québecois ou voit-on de tel prise de bec un peu partout?

9 commentaires:

Maryse a dit…

Amen

Le Voyou du Bayou a dit…

Je pense que le problème avec un blog, c'est que si t'émets des opinions qui peuvent rejoindre certaines personnes, y'en a plusiques qui vont le prendre SUPER PERSONNEL même si ça s'adressait pas du tout à eux. Si on analyse la crise d'épilepsie de certains sur mon blog, on réalise que 80% de ce qui m'est reproché à été écrit de façon ironique de ma part. Bref, mi-figue mi-raisin comme tu le disais si bien.

Pourtant, y'a des gens qui me disent qu'ils apprécient beaucoup mes écrits et j'ai l'impression qu'ils saisissent le fait qu'il ne faut pas toujours me prendre au sérieux. Seulement, y'en a d'autres (i.e. ceux qui me servent des leçons de morale à tour de bras) qui prennent tout pour du cash et qui pensent que je hais l'humanité au complet.

Faux, je hais seulement l'humanité de qui il n'y a rien à tirer (et qui ont l'air de trouver que de se servir de 5-10% de son cerveau, c'est trop), comme ces gens là.

Lobsterman a dit…

...Je sais que vous vous connaissez en vrai et que vous êtes peut-être même amis toi et Voyou, je vais donc avoir un peu de retenue.

Le piège dans lequel *plusieurs* blogueurs tombent, c'est qu'ils se pensent plus intelligent que tout le monde. Fais attention pour ne pas trop tomber dans ce piège.

Pour ce qui est de la férocité des commentaires (des miens), c'est une question de loyauté envers le Voyou, mais aussi une question de jemenfoutisme envers l'univers des blogs que j'essaye de propager. Faut pas trop se prendre ça au sérieux, des blogs.

KattyKane a dit…

Étant un fervante commentatrice, je dirais ceci:

J'aime émettre mon opinion et je m'obstine jusqu'à la mort (ou jusqu'à ce qu'on me prouve que j'ai tort) quand je crois que j'ai raison. Par contre, je ne m'obstine pas si je ne connais pas le sujet, je ne suis pas conne tout de même!!!

POur ce qui est de s'obstiner via commentaires, je me suis fait prendre une fois sur le blog du Voyou. C'était un post du mois de mars sur l'auto-évaluation. Ça m'avait crissement fait chier quand un gars était venu dire qu'on était tous imbus de nous-même et qu'on se surévaluaient tous!!

Je me serais obstinée avec ce gars là jusqu'à l'infini pour défendre mon point de vue. Mais j'ai une vie!!! Et autres choses à faire. Alors non, je ne reste pas devant mon ordi à attendre une réponse de l'autre.

Mais le plaisir de s'obstiner, de façon respectueuse bien entendu, fait tellement partie de qui je suis, je serai incapable d'arrêter de le faire. Maintenant, de dire que tout les québécois sont comme ça... je ne suis pas certaine parce que j'en connaît plusieurs qui ne s'obstinent jamais!!!

;)

Le Tapageur Silencieux a dit…

@voyou: Ce que j'aime sur ton blogue, c'est qu'on est sur le qui-vive, on se questionne à savoir si à tel ou tel moment tu es sérieux, si tu veux percuter, si tu niaises, si tu fais de l'ironie, etc. Malheureusement, il y en a pas mal qui prennent tout cru, prémaché et se retrouve avec des trouble d'estomac parce qu'ils ne savent pas ce qu'ils consomment. Moi j'aurais tendance à ignorer ou tomber dans le sarcasme gras mais le danger avec le sarcasme, ce serait qu'ils ne saisissent pas plus. Au fond, ça doit pas être évident à gérer parce que d'ignorer la critique, je ne suis pas plus capable de le faire.

@lobsterman: Mon texte reflète sans doute mal mon point de vue. Au fond, c'est surtout ceux qui ont déchiré leurs chemises (Num, Noisette et cie) qui m'ont semblé over-reacter. Ça a aussi adonné que pas mal d'attention a été donné à ces réactions et j'ai trouvé le tout pas mal drôle. Comme j'essayais de le dire, je suis moi-même un sale gros estineux et j'essaie de corriger le tout mais je suis bien loin de me considérer au dessus de la mêlée, honnêtement. Dommage si j'ai eu l'air du gars qui se croit plus intelligent que les autres. On me le reproche régulièrement, je dois mal m'y prendre pour dire ce que je veux dire.

@kattykane: Je me souviens de cet échange. Je pense que c'était au sujet de QI ou quelque chose du genre. Le problème c'est que souvent, après 1 ou 2 commentaires, on voit que les 2 parties ne s'accorderont jamais et si c'est somme toute plaisant d'argumenter live, je trouve ça moins plaisant de le faire par voie de commentaires.

KattyKane a dit…

@Tapageur: Je suis entièrement d'accord. Voilà pourquoi je dis que je me suis fait prendre!!!

;)

angie22 a dit…

the undertaker????

dommage qu'à l'époque Randy Orton n'était pas encore dans la WWE :P

Le chômeur a dit…

Moi, à 13 ans, j'aurais pu être Hulk Hogan, Hawksaw Jim Dogan, Randy Macho man Savage ou même The Ultimate Warrior...

Mais moi, j'M'obstine pas... je gagne! ;)

Rosiana Monbon a dit…

Merci beaucoup pour ce site et toutes les informations qu’il regorge. Je le trouve très intéressant et je le conseille à tous !
Bonne continuation à vous. Amicalement

voyance serieuse ; voyance gratuite