vendredi 11 avril 2008

La fièvre du printemps



Agitez fanions de la Sainte Flanelle, sortez vos gilets tricolores mais laissez remisée la chanson de France d'Amour, le CH est en série. C'est hier que la grande danse débutait pour tous les amateurs de la province qui sont secoués d'une frénésie sans pareil. Après une saison bien au-delà de toutes attentes, Canadiens affronte dans une série 4 de 7 les Oursons du Boston dans ce qui ne saurait être que formalité. Déjà, certains, dont votre humble serviteur, sont pris de vertige et se mettent à rêver au retour de la Stanley en sol québécois.

Pour les plus juvéniles amateurs comme moi, une participation en série est déjà raison de festoyer en soi. En effet, je n'ai point connu la belle époque des Lafleur, Savard et [insérez nom sur-mentionné lors de crise de nostalgie de mononcle saoul]. Lors de la dernière conquête du club montréalais, j'étais tout juste à apprendre à compter et lire. De voir le club que je supporte être favori dans une série est pour moi phénomène nouveau et je peux vous affirmer que c'est agréable sensation.

Depuis plus d'une semaine, la majorité des discussions impliquant protagonistes masculins tourne autour des chances de nos favoris de se rendre loin, du talent de Kovalev et de la façon dont Carey "Jesus" Price gèrera la pression. Quand vient le temps des séries, de parfaits inconnus s'abordent sous seul prétexte qu'ils revêtent l'emblème de Canadiens. Le hockey abolit les barrières le temps d'un printemps. Les croyants que nous sommes s'abreuvent tous à l'eucharistie du sport glacé et ne serons repus que lorsque la coupe sera nôtre. C'est la grande messe, une communion collective qui réunit les gens et nous permet de tisser des liens avec de parfaits étrangers. Les bars sont bondés, on se réunit en groupe dans des sous-sol, on se laisse pousser la barbe, on est vivant, simplement.

Puis hier, c'était le point culminant, l'apogée après quelques jours d'attente qui parurent éternité. Nos Glorieux allaient finalement débuter leur périple. C'est donc vêtu de mon chandail tricolore acheté il y a déjà quelques années et branché à mon portable pour parler avec mes amis fans qui, eux aussi, étaient rivés à leurs petits écrans, envoûté par tout ce suspense que je m'installai dans mon salon, optimiste un max.

2 buts rapides eurent tôt fait de mettre les partisans en confiance, le Canadiens se dirigeant ainsi vers une victoire de 4 à 1. Je suis donc gonflé à bloc et j'ai déjà hâte à samedi pour le deuxième match de cette série!

I got a fever and the only remedy is a Stanley Cup!

12 commentaires:

Ensevelie a dit…

Superbe texte. Toutefois, je déplore les réunions individuelles pour regarder les matchs. Hier soir, je suis allée à deux endroits où était présenté le match sur écran géant : un rassemblement étudiant et l'autre, le fameux restaurant la Cage aux sports. Pourtant, malgré ce que je pensais, de ne plus avoir de place, j'ai plutôt été surprise (tout comme les serveurs et les organisateurs) de voir que les gens ne sortaient pas de chez eux pour regarder les matchs dans l'ambiance. L'individualisme des gens me fait peur et pourtant, on sait que nous sommes tous ensembles, pour la victoire du CH.

Joanie a dit…

Ensevelie: Beaucoup se réunissent chez eux et ont toute cette ambiance également ;-) De plus, je ne sais pas où tu es allée mais ici (à MTL) ça devait être plein à craquer, vu les gens avec leur Stanley Cup sur la tête dans la journée, les drapeaux et les chandails et bien entendu... les cris dans les rues à 16hrs de l'après-midi!

Sinon... GO HABS GO! Je n'ai malheureusement pas pu suivre la game (je n'ai pas le câble dans ma chambre) mais j'avais un ami qui s'est dévoué pour venir m'informer de tout ce qui se passait!! :-)

(On a gagné, on a gagné...!!!!)

KattyKane a dit…

Ah... le plaisir des séries éliminatoires... saches qu'il n'y pas que les protagoniste masculins qui discutent de Kovalev et Price...

Peut-être que moi ça compte pas parce que je suis toujours avec des gars???

Je suis certaine que dimanche, le TD Banknorth Garden sera partiellement rempli de fans du CH... parce que Boston, c'est pas si loin que ça... c'est juste à 5 heures (de Montréal bien sûr)!!! Moi-même j'essaie d'organiser un aller-retour pour y aller...

;)

Le Parfait Imparfait a dit…

Quand est-ce que quelqu'un va dire au gens de Montreal au Centre Bell que ce n'est OHÉ OHÉ OHÉ mais OLÉ OLÉ OLÉ ciboire qu'il faut dire!!
OHÉ = Gang de marins ambigues qui rament ensemble sur un Bateau
On est pas dans un bateau batard, on encourage une équise de Hockey!!!

Pour le reste, bien content que le Canadien fait les séries mais je souhaite qu'ils affrontent les Capitals et Huet bientot!!!

Le Tapageur Silencieux a dit…

@ensevelie: Beaucoup de gens se rejoignent entre eux chez une personne, enfin je crois. Pour ma part, j'étais supposé aller chez un ami qui a décommander finalement. Pour ce qui est des bars, peut-être que le fait que ce soit durant la semaine a freiner certaines ardeurs. je prédis que samedi, ce sera fou!

@joanie: Il y a toujours la radio ou internet ckac.com qui font la job pour suivre le match sinon. Dany Dubé fait de l'analyse divine.

@kattykane: Avoir eu plus d'argent et moins d'études, j'aurais fait le trajet dans un autobus organisé par chez nous ce dimanche. L'ambiance à Boston risque d'être survoltée!

@parfait imparfait: Moi je dis que les Caps ne passeront même pas la première ronde. Huet va se faire brasser comme jamais.

Anonyme a dit…

@Parfait imparfait: Je ne sais pas si tu as déjà été a un match, mais lors du dernier match de la saison régulière, les gens criaient bel et bien OLÉ...

Le Parfait Imparfait a dit…

Ah Voila une nette amélioration... Mais 75% des gens pensent que c'est OHÉ!!!

Maryse a dit…

@Joanie : Je suis sortie de chez nous...tout simplement. Hier était loin de ressembler aux soirs de matchs réguliers. Mais j'en conviens qu'à Montréal, oui... c'était génial dans la rue dans la journée!

@Le Tapageur : C'est vrai. Je n'avais pas pensé à ça. En plus que c'est la fin de session qui approche, les examens et tout... Les jeunes se tiennent tranquilles, entre chums, probablement!

Je devais être trop prête à fêter avec tout le monde! L'important, c'est qu'on a gagné, yep!

Sophia Mascara a dit…

Quand le quart du Journal de Montréal se consacre aux Canadiens, c'est un signe.

"L'édifice a failli explosé."
- Patrice Brisebois
Ça aussi, c'est un signe.

Jamais deux sans trois: OHÉ OHÉ OHÉ OHÉ OOHHHÉÉÉÉÉÉÉÉÉ OOOOOHHHHÉÉÉÉÉÉÉÉÉ!!

Anonyme a dit…

Bravo au CH
Il ne faut pas oublier le rendement phénoménal du Trio de Kosto-Bégin-Smolly. Ils ont fait un boulot extraordinaire.

Vive Benoît Brunet et longue vie à Pierre et Yvon. Je veux entendre encore et encore les douces mélodies d'Yvon telles que :

"Tu te dois absolument d'appliquer une pression constante sur le porteur du disque."

ou

" Dans une telle situation, tu te dois de remettre le disque à un coéquipier."

Le Parfait Imparfait a dit…

Entre Benoit Brunet et Don Cherry, Je choisis Don et ses habits!!!

GO CAPS GO!!

OVIE OVIE OVIE!!! Quel joueur!!!

audrey lefour a dit…

Très beau blog, merci pour les détails sur les prises de vue, ça va me faire progresser.

voyance sérieuse gratuite par mail