vendredi 21 mars 2008

Poignée de main manquée

Nombreuses sont les situations où l'ont doit serrer la main d'une personne. Quand vient le temps de serrer la main d'une fille, la tricky part réside dans la fermeté à employer. En effet, on est en dilemme entre retenir notre force afin de ne pas lui broyer les os et serrer tout de même suffisamment fort pour ne pas avoir l'air d'une faible loque. C'est pas évident.

C'est encore plus complexe lorsque vient le temps de serrer la main d'un autre gars. En effet, les mœurs quant à cette pratique sont aussi variés que les robes de Julie Snyder. Est venu un temps où tout serrage de main débutait de la façon classique pour ensuite finir dans une rotation des mains et une adoption d'une pose plus chummy. Les plus ambitieux ajoutaient ensuite un cognage de poing digne de porteux d'horloge dans le cou du Bronx. Est ensuite arriver la poignée de main plus "bro" ou après un contact des mains à la verticale, les deux protagonistes de la dite poignée approchait leur torse et se tapait dans le dos tel deux proxenètes des années 80. Je n'ai jamais été très frillant de cette poignée de main. Aujourd'hui, celle la plus en cours est celle qui débute à la verticale pour terminer à l'horizontale, du moins dans mon entourage puisque justement, les poignées de main d'usage semble être une chose très régionale.

Toute cette disparité emmène de la confusion régulièrement lorsque vient le temps d'échanger une candide poignée de main entre hommes. Imposant mon style de poignée de main habituellement, du moins avec les personnes de mon âge, en autre cas préférant la "classique", je suis gourré lorsque je tombe sur une autre personne qui tente d'imposer également son style. Arrive alors une confusion douteuse où se combine deux genres différents dans un chaos manuel total. J'observe alors la réaction de la personne en face de moi. Dans 90% des cas, elle fait comme si de rien n'était. Elle commence à parler normalement. Je me dois alors d'interrompre cette mascarade:

"Qu'est-ce que tu fais là? Essaies pas de faire comme si on n'avait pas chier monumentalement notre poignée de main mon hypocrite! Notre relation s'en va vers un mur, ne le vois-tu pas?"

Je suis ensuite curieux de voir les réactions, du rire gêné jusqu'à la reprise de la poignée de main en passant par le classique "Hein?". De plus en plus, lorsque je connais une personne depuis peu, je fais exprès pour chier notre 2ième poignée de main pour voir comment elle va gérer le tout. C'est fou la quantité d'infos qu'on peut collecter ainsi!

9 commentaires:

KattyKane a dit…

lol... dans le cas des fille je te dirais que la confusion arrive pendant la poignée de main, parce qu'on n'est pas certaine s'il faut se faire la bise ou pas...

Avec les gens qu'on connaît bien ça va... mais des connaissances genre qqn que t'a vu juste 2 fois là... c'est souvent drôle...

Y'a des mouvements de cou et d'épaules qui se font et pis ça me fait bien rire... ça a le don de jeter un p'tit malaise...

Pour les poignées de main, j'aime une poignée de main ferme... les mains molles ça m'écœure ben raide... on dirait des flanc mous dans ce temps là... ayant moi-même une bonne poignée... j'aime bien quand on me réponds avec la même force...


;)

Patchouli a dit…

Joli!
Vive l'honnêteté!

Pour ce qui est de la gent féminine... moi je suis pour ramener le baise-main.
En tout cas si t'as une fille en vue, gâte-toi mon chamion!
Et pis... au fait... je croyais que la bise était aussi bonne dans la plupart des cas!

Laura a dit…

Ce billet fait pensé à un numéro du premier one-man show de Louis-José Houde...

Anyway, dans mon cas c'est vraiment compliqué parce que je déteste faire la bise, ça me gène, alors je la fait le plus rarement possible. Et pis ben, pour la poignée de main, je ne la fais pas par reflex, ce qui fait que parfois quand je rencontre une connaissance par hasard ou que je me fait présenter quelqu'un, j'ai l'air assez froide parce que je ne fait que dire « bonjour » avec un sourire.

Ha la la. On devrait établir des VRAIES règles.

Pinocchio a dit…

Tout un art que celui de la poignée de main. Du bas de mes 21 ans, j'adopte généralement "la classique" avec mes interlocuteurs, j'aime bien "la classique".

Pas question de rater une poignée de main si je tiens le moindrement à l'autre personne.

Tapageur, unissons nos forces et rédigeons la bible de la poignée de main.

Love Clichée a dit…

Fuck la poignée de main, c'est mieux les calins! :)

Le Tapageur Silencieux a dit…

@kattykane: C'est vrai que c'est pas toujours évident de déterminer à partir de quand la bise est de mise.

@patchouli: Je prends des note pour le baise-main. J'imagine qu'il faut quand même choisir son moment sinon ça peut devenir assez "awkward".

@laura: Moi aussi je suis pour l'établissement de règles claires et connues de tous. Ça simplifierait le tout.

@pinocchio: Bonne idée, attelons nous à la tâche immédiatement.

@love clichée: Bien d'accord, tant que ça reste avec le sexe opposé.

marie a dit…

@ kattykane: C'est vrai qu'il y a confusion afin de savoir s'il faut faire la bise ou pas...assez comique, car moi, la plupart du temps, je m'avance pour faire la bise et ce sont les autres qui reculent parfois!

Moi aussi j'ai vu ce numéro de Louis José Houde!

stella81 a dit…

Pino, j'ai trouvé ton frère cosmique!!

Lysa Light a dit…

Merci pour ces bons moments sur votre blog. Je suis souvent au poste pour regarder (encore et toujours) ces merveilleux articles que vous partagé. Vraiment très intéressant. Bonne continuation à vous !

voyance par mail ; voyance gratuite en ligne par mail