jeudi 20 mars 2008

L'obsession du génie

L'humain est une créature fascinante aux possibilités désarmantes. Il y a eu dans l'Histoire des hommes et femmes avec des capacités tant intellectuelles que créatives absolument phénoménales. Ils font désormais parti de la mémoire collective, de l'admiration commune et leurs réputations transcendent les années. Ces gens, se sont des génies dans le vrai sens du terme, non pas des génies comme on l'entend si souvent alors que plusieurs galvaudent le terme jusqu'à lui enlever toute la puissance dû à son unicité.

J'envie profondément ses gens, un envie à la limite de la jalousie. J'aurais aimé posséder un talent particulier, une habileté hors du commun, un domaine où j'aurais performé de façon beaucoup plus élevée que la moyenne et ce, naturellement, de manière innée. Ce n'est pas le cas. J'aurais adoré avoir une grande aptitude quelconque. Je pense que le tout m'aurait motivé à sortir du marasme dans lequel je m'enfonce si souvent, m'aurait amener à fournir un peu plus d'efforts dans ce domaine où j'aurais possédé ses propensions particulières afin d'obtenir une reconnaissance et surtout de me donner une impression d'être réellement bon en quelque chose.

Ce malaise constant provient peut-être du fait que je me compare constamment, que je relative toute mes actions avec une perspective extrêmement large qui revient toujours à minimiser l'impact de chacun de mes gestes. Par exemple, bien que j'ai une facilité en mathématique, le tout est absolument dérisoire à côté de ce qu'a réalisé un gars comme Leibniz à mon âge ou même franchement inférieur comparé au meilleur de mon programme d'étude. Je pense avoir une certaine aisance au niveau de l'écriture mais autant la prose que j'écris que ce blog ne sont rien comparé à ce qu'un Robert Frost, par exemple, a pu écrire à mon âge. Je sais que pour certains ces comparaisons sont aberrantes et vouer à me saper le moral mais que voulez vous, j'ai toujours ce réflexe de me comparer à ce qu'il y a de mieux.

Alors quoi? Et bien je suis un peu fourré. Non pas que je sois découragé de ne pas être "particulier", je suis beaucoup trop rationnel pour ça. Je réalise bien que des personnes comme ça, il y en a quelques un par époque. Je suis juste non motivé, blasé dans pas mal tout ce que j'entreprends ce qui fait en sorte que je performe en deçà de ce que je pourrais sans doute faire. Je suis conscient du défaitisme consommé auquel je m'oblige en me comparant de la sorte mais je n'arrive pas à fuir se complexe de la normalité, cette obsession du génie.

13 commentaires:

Le Voyou du Bayou a dit…

Moi aussi ça m'écoeure de voir que je suis nettement en-dessous des réalisations de bien des gens qui, à mon âge, s'étaient rendu bien plus loin que je ne me rendrai jamais dans la vie. Toutefois, faut pas oublier qu'il y a plus de 6 milliards d'humains sur terre et que si on compte ceux des siècles passés comme Leibniz, on doit monter à plus de 10 milliards (peut-être même 20??). Bref, y'a combien de gens là-dessus qui se sont démarqués? 0,01%, 0,05%, 0,1% maximum? Avec des proportions comme ça, faudrait que sur 10 000 personnes, ce soit toi le plus intelligent ou le plus apte dans un domaine donné.

Moi, je me trouve bon dans certains domaines tout comme toi, mais si on prend 10 000 personnes au hasard, je suis vraiment pas sûr d'être meilleur que le meilleur des éléments de cet échantillon là à propos d'un seul sujet.

C'est dommage. Mais on peut quand même être fier de soi en étant au-dessus de 80% de la population dans quelques domaines...

Le Voyou du Bayou a dit…

Et j'ajoute que ça dépend de ce qui nous intéresse dans la vie: ratisser large ou approfondir un domaine précis.

Regardes, nous on va possiblement infiltrer les témoins de Jéhovah et on aime les bars miteux. C'est quand même pas Liebniz qui aurait fait ça d'après moi! (je connais pas son oeuvre, mais je me permets d'émettre cette hypothèse!).

KattyKane a dit…

1- Tu n'es pas le seul à avoir ce complexe... la preuve... mon blog s'appelle "Une fille ordinaire"...

2- Je pense sincèrement que tu te sous-estime et ce pour plusieurs raisons:
A: Tu as en effet une belle plume... ce qui est déjà pas mal mieux que ce qu'une grande partie de la population du Québec!!! Car en fait... si l'on se fie aux statistiques, il n'y a plus personne qui sait écrire.
B: Tu es à l'université, ce qui encore une fois n'est pas donné à tout le monde de faire. Moi-même, je n'y suis pas allée... C'est seulement une petite proportion de la population qui choisit d'aller à l'université. Ça demande beaucoup de le faire...
C: Tu étudies en Actuariat... en Actuariat bâtard!!! Est-ce que je dois vraiment en dire plus... faut avoir plus que la bosse des maths pour faire ça... faut être vraiment doué avec les chiffres...
D: Moi je te trouves drôle... tu me fais rire avec les histoires sur ton blogue... je me demande d'ailleurs si tu serais aussi drôle en personne... ;)

3- Des fois en ce comparant aux grands ça nous écrase... mais il faudrait que tu le vois sous un autre angle... qu'au lieu de te démotiver... que ça te donne le goût de faire pareil... que ça te donne un boost pour t'améliorer afin qu'un jour tu leur arrives à la cheville... tu vois ce que je veux dire???


Bref... moi je ne penses pas que tu es ordinaire ou "normal". Je ne dis pas que tu fais partie des génies là (du moins pas encore :P)... mais je pense que tu peux cesser d'obséder avec ton complexe de normalité... il n'y a personne de normal qui parle à des "filles" sur mirc comme tu le fais....

;)

KattyKane a dit…

J'ai dit tout ça... pis en plus je ne te connais pas vraiment...

Pis ben si vraiment vous allez infiltrer les Témoins de Jéhovah... vous n'avez absolument rien d'ordinaire les gars... je diraient même que vous êtes plutôt particuliers!!!

:P

Pinocchio a dit…

Join the club!

Je crois qu'une personne qui est apte à étendre son potentiel dans plein de domaines peut être considérée comme un génie.

Maintenant je t'offre un autre exercice:
Dans quoi es-tu vraiment mauvais? Même si tu y mettais tous tes efforts, serais-tu à chier dans quelque chose si tu étais "passionné" par cette discipline, ce domaine?

Le Tapageur Silencieux a dit…

@voyou: Je suis bien conscient que c'est impossible de faire partie de ce .01% mais j'ai toujours ce feeling d'infériorité irrationnel quand même. Comme tu dis, je devrais être capable de me réjouir que je suis meilleur que 80% de la population dans quelques domaines. Bonne hypothèse dans le cas de Leibniz hahaha, c'est certain qu'avec de la variété on peut aller chercher d'autres sommets!

@kattykane: Merci de tous ces bons mots. Pour ce qui est de l'université, une bonne part du mérite revient à mes parents qui me supportent énormément tant au niveau moral que monétaire. Et quant à la difficulté de l'actuariat, c'est quand même pas mal surfait ce qu'on entend à l'extérieur haha. Je devrais sans doute essayer d'adopter l'angle que tu proposes vs les génies mais pour l'instant j'en suis toujours inapte. Pour ce qui est de mIRC haha, il faut juste avoir les idées, le reste devient quête du plaisir haha! Pour les témoins de Jéhovah, j'ai hâte de voir, ça risque d'être franchement drôle.

@pinocchio: Encore faudrait-il que ses potentiels en différent domaines soient vraiment grands, sinon on en revient à l'usage abusif du mot "génie". Quant à être à chier dans un domaine qui me passionnerait, peut-être est-ce de la prétention mais je ne pense pas que ce serait possible effectivement. C'est toujours bien ça au moins.

L'Ours qui a vu l'Homme a dit…

Moi je pense que tu devrais acheter la terre en arrière de chez vous.

Ensevelie a dit…

Perfectionniste.

T'es le seul blog que je lis avec assiduité. Tu as un certain prestige dans ton écriture et tu ne connais pas sa force. Dois-je répéter que tu devrais débuter, dès maintenant, ce livre.

Mais bon, va vagabonder dans les bars miteux. Ça te rapprochera sans doute de l'homme ordinaire. Tu y verras peut-être mieux qui tu es. Gamin.

À quoi bon se démarquer? Pour qui? Pour soi ou pour les autres?

Pour ton égo...?

marie a dit…

Moi aussi j'aimerais ça avoir un domaine dans lequel je suis une sommité, hélas! Je sais que je possède certains talents qui me permettent de me débrouiller franchement bien dans plusieurs discipline, mais rien qui ne me fasse ressortir du groupe. Pourtant, j'aurais envie de changer quelque chose ici-bas, de découvrir, d'inventer, de révolutionner pour avoir l'impression de ne pas être passée inaperçue lors de mon séjour sur terre. Pour qu'après ma mort on parle encore de moi. Je sais, ça semble égoïste et je vais peut-être froisser des gens, mais il me semble que ça serait satisfaisant de savoir que moi, une goutte d'eau dans l'océan, j'ai changé quelque chose dans la vie des gens. Bon, je ne compte pas inventer la prochaine motoneige ou découvrir la pasteurisation, c'est déjà fait. J'ai rêvé d'être athlète olympique, mais il m'a manqué de talent naturel. Je n'envie pas ces gens, au contraire, je suis contente qu'ils fassent profiter aux autres du potentiel que la génétique leur a donné et j'espère qu'ils l'apprécient. Je pourrais peut-être tenter de faire quelque chose de grandiose dans mon domaine (le droit), mais présentement, en première année de BAC, ce n'est pas l'idéal. De toute façon, j'ai la vie devant moi pour faire bouger les choses!

En passant, tu écris extrêmement bien, tu choisis les mots justes et tu as un beau style très accrocheur. Continue, ça me fait rire aussi, tout comme kattykane. Tu as le don de transformer des événements banals de la vie en péripéties comiques!

Le Tapageur Silencieux a dit…

@l'ours: Ne me resterais qu'à me faire poser un crochet et je serais en business!

@ensevelie: Je suis confus entre le positif et le négatif de ton commentaire. C'est flatteur de savoir que mon blog est le seul que tu lis avec assiduité. Quant à faire une tournée des bar miteux, enfantin et gamin? J'y vois plus une façon de garder son cœur d'enfant. Pourquoi se démarquer? Sans doute pour moi, pour une satisfaction personnelle, de l'égo aussi, je ne m'en cache pas. Ça en revient un peu à mon problème de sur-orgueil ou de besoin de se démarquer positivement...

@marie: Tu résumes franchement bien mon point de vue, sérieusement.À part le fait que je sois pogné avec mon envie, ce qui au fond est foncièrement négatif, on semble penser pareil. Ça fait cru à dire mais à une époque je me questionnais sur la meilleure façon de laisser sa marque: Devenir célèbre ou avoir des enfants. Finalement je suis persuadé que c'est la 2ième option mais j'y ai toujours bien pensé...

Merci du commentaire positif sur mon écriture ma foi!

marie a dit…

Tu n'es pas le seul à te questionner sur le côté positif ou négatif tu commentaire d'ensevelie (je n'attaque personne), je me suis moi-même posé la question quand je l'ai lu.

Je crois que tu es mieux de commencer par les enfants, c'est beaucoup plus probable :P. J'ai lu dans un autre commentaire que tu voulais écrire un livre. La voilà ta façon de t'approcher du génie à l'état pur! Fonce!

L'Ours qui a vu l'Homme a dit…

La meilleure façon de devenir célèbre c'est en faisant quelque chose de suffisamment mauvais pour qu'il y ait des parodies de toi sur YouTube à jamais.

Lysa Light a dit…

Vraiment agréable ce site et en plus il est complet et simple en recherche. Je t’en remercie beaucoup pour ces moments de détente .

voyance par mail gratuite ; voyance gratuite mail