mercredi 19 mars 2008

La déplaisante qui lave les tables

J'ai des préjugés, comme tout le monde, enfin je crois. L'un de ceux là implique les personnes qui travaillent à l'entretien ménager d'édifice (concierge) et qui sont âgés de max 22 ans. Bien que je comprenne qu'on puisse faire cela comme job à temps partiel, c'est fort louable, je m'explique mal qu'on puisse faire cela à temps plein alors que l'on a la vie devant nous, des possibilités d'emploi intéressantes et une accessibilité relativement grande à l'éducation. Deux cas sont alors possibles: un début de vie difficile marqué par des problèmes ou une forte qualification comme empoté de première. Mon expérience personnelle et mes observations quotidienne m'amène à retenir le deuxième cas plus souvent qu'autrement. Je les juge donc en conséquence, avec une sévérité sans borne.

Il y en a une en particulier qui me pompe les gourdes (j'ai toujours voulu plugger cette expression). Dégageant une odeur quasi pestilentielle digne des parfums les plus bons marchés EVER, la fille est d'une crassitude inversement proportionnelle à la quantité de crasse qu'elle même retire dans ce lycée. En effet, on a vraiment affaire à Miss Zèle. D'un accoutrement défiant la masculinité de Hulk Hogan, la fermeture éclair aussi ouverte qu'un hippie défoncé, la damoiZÈLE est chargé de nettoyer les toilettes mais SURTOUT de laver les tables. Régulièrement, quasi quotidiennement, elle lave les tables à l'étage. Or, elle semble persuadée que le moment le plus propice à cette action est définitivement celui où elles sont toutes remplies par des étudiants qui étudient.

C'est ainsi qu'elle s'amène de sa démarche aussi carré que les épaules de Louise Cousineau, bouscule tout sur son passage, des dames âgées jusqu'au bébé paraplégique, rien ne l'arrête lorsque vient le temps de récurer ses foutus tables, elle est alors en guerre. C'est donc sans aucun fucking scrupule que la belligérante nous fait retirer l'entièreté de nos objets sur ces dites tables pour les laver.

Hier par exemple, nous sommes 5 personnes sur une table, nos portables sortis, nos cartables ouverts, des feuilles éparpillées un peu partout et des cahiers pour finir de cacher la surface de bois. On l'aperçoit au loin et on entend son chicage de gomme tonitruant à des milles à la ronde. Elle s'approche invariablement de notre table. La désagréable chargée de ménage nous aborde d'une façon de MARDE: "Les p'tits gars vous allez m'aider, tassez vos affaires". Peut-être est-ce parce que je mesure 6 pieds 2 ou parce qu'elle me semble posséder la maturité d'un bovin mais l'appellation "p'tit gars" est venu créer une légère tension en moi. Ensuite, pour vraiment s'assurer que nous dégageons, elle sort son argument de poids de toujours: "Je les lave juste une fois par jour". La belle affaire. Je pense que les tables survivraient à une journée sans être lavée, on a pas saigné un porc dessus.

Autre fait d'arme de la championne, elle fait évacuer des locaux d'ordis remplis à craquer puisque gros travaux à remettre bientôt pour passer le balai. Elle fait sortir 30 à 40 personnes, leurs sacs d'école, pour passer un balai, balayage qui aurait TELLEMENT pu attendre un autre jour. Souvent j'étudie le soir et les concierges plus âgés me contourne, ne balaie pas dans mon coin pour ne pas me déranger. Elle, elle ne comprends pas.

Deux gros thumbs up pour la foutu concierge.

15 commentaires:

KattyKane a dit…

Moi je pense que dans le fond elle vous envie... c'est pour ça qu'elle vous dérange tout le temps...

Si elle a vraiment 22 ans, c'est qu'elle a le même âge qu'une bonne partie des étudiants... pis sa job c'est de vous "torcher"...

À quelque part, ça doit la faire chier pis elle doit se dire ça pourrait être moi... pourquoi ça ne l'est pas??? Pis pour se venger... elle tien absolument à déranger les étudiants le plus possible en se disant: :les Criss de porcs ils vont s'enlever de d'dans mon chemin... anyway y'ont pas le choix... hahahaha (rire diabolique)"

Mon hypothèse en tk...

;)

Patchouli a dit…

Ahhhhhgggg
Agressant.
Bête.
Crissant.
Déplaisant.

J'aurais pu faire tout l'alphabet comme ça... mais je vais me retenir.

Steven Painchaud a dit…

Je suis toujours l'avocat du diable... même à la job.

Mais putain qu'elle a raison de faire ça mec!

J'étais à l'UQÀC et l'équipe de conciergerie passait qu'une fois par semaine dans les endroits d'études, cafétaria et compagnie. J'peux tu te dire que c'était assez dégueulasse le vendredi??!!

En gros, si tu voyais ce que ça serait si elle ne le faisait qu'une fois par semaine, tu viendrais à t'ennuyer d'elle! =P

(syntaxe louche!!!)

Le Tapageur Silencieux a dit…

@kattykane: C'est une possibilité, bien que je doute que de tels sentiments puissent l'habiter.

@patchouli: Excécrable, fastidieux,grotesque, haïssable...
Moi aussi je vais m'arrêter.

@steven: Je suis bien conscient qu'elle doit faire son job et qu'il est nécessaire. C'est peut-être plutôt la faute de l'école qui n'engage pas des gens pour faire cela de soir alors que la majorité des tables sont libres... Il n'en demeure pas moins que son agressivité à notre endroit est déplacés.

KattyKane a dit…

@Tapageur: J'ai l'imagination fertile... ;)

Mais normalement se sont des équipes de nuit qui font l'entretien non??? Et le jours c'est seulement pour vider les poubelles pleines et autres trucs du genre...

Elaine a dit…

Je suis "stické" à ta phrase sur Louise Cousineau, haha!

Anonyme a dit…

Moi je veux revenir sur un point: Les emplois d'entretien.

Je ne veux pas faire ma plate mais j'ai une entreprise d'entretien de bureaux avec mon chum et nous sommes régis par un comité paritaire qui nous oblige à payer nos employés: 14,00$ de l'heure!!

En connais-tu beaucoup toi des gens sans éducation qui peuvent se vanter de gagner autant? Je connais des gens qui ont des BAC qui ne gagnent même pas ça.
Oui, c'est une job ingrate mais si elle te permet de vivre, je vois pas le mal. Tu ne peux pas juger les choix de vie des gens sans connaître leur vie.

Moi perso, je peux te dire qu'èa torcher des bolles à 14$ de l'heure ou bin faire du criss de service à la clientèle pour 8$...j'aime pas mal mieux torcher!

Sans rancune!

Joanie a dit…

Bon, pour avoir à torcher un café étudiant, je suis un peu de l'avis de Steven, dans le sens où... attends même pas un avant-midi, et elles vont être... crottées!

Par contre, déranger les gens alors qu'on étudie... naon. Si on se lance des bouts d'efface (ouhla, souvenirs du secondaire!) euh, why not!?

Mais, en gérant un café étudiant, j'ai souvent affaire avec les cols bleus du pavillon (bahh... les concierges!) et... ça se fait de nuit! Ils vident les poubelles et torchent le pire du pire (Et Dieu sait que des étudiants universitaire en fin de session peuvent être... porcs...) dans le jour!

Mais je continuerais bien votre "alphabet de bêtises" ... Être dans ta situation, je chialerais tout autant!

Quelle conne!

Le Tapageur Silencieux a dit…

@kattykane: L'entretien semble surtout se faire le soir sauf pour cette fille étrange qui oeuvre de jour.

@elaine: Ah cette bonne vieille Louise!

@anonyme: J'ignorais qu'on pouvait gagner 14 de l'heure en faisant pareil boulot. C'est probablement plus que ce que je ferai à mon boulot estival. Il n'en demeure pas moins que je connais plusieurs personnes sans éducation qui gagnent 17-18 de l'heure pour des boulots cependant plus demandant physiquement. Je n'en démord pas sur le fait qu'à 20 ans, ce n'est pas une chose optimale que de faire de l'entretien. D'habitude ce sont des gens (à 20 ans) qui ont lâché leur secondaire ce qui, à moins de problème personnel, ne démontre aucune jugeotte. Si tu as lu mon texte comme il faut, je ne juge aucunement les gens qui ont eu un parcours particulier et qui se voit obliger de se trouver un boulot jeune pour subvenir à leur besoin. Inutile de dire que je ne juge aucunement non plus les concierge plus âgé qui peuvent faire se boulot pour de multiples raisons. Mais les jeunes de 20 ans...

@joanie: Des tables de café ou de cafétéria, je peux comprendre le besoin de laver régulièrement. Heureusement, ce sont souvent des endroits plus déserts entre les périodes où on mange et les laver ne demande pas de déranger massivement des gens qui étudient.

volage a dit…

Jugement un peu facile...

J'ai déjà travaillé dans l'entretien ménager vers 19 ans. Tu veux savoir pourquoi?

Je gagnais 18,50$ de l'heure (temps et demi passé 18h et je travaillais de soir vu mes études.)

Calcul ça comme tu veux, ça en fait des pichets.

En plus, j'avais le bonheur de travailler avec une bande de mâles. La chasse est ouverte?

Y'a plein de raisons possibles à choisir un emploi plus qu'un autre. Tant qu'à emballer des tranche de steak chez Métro...Ça ne fait pas de moi une fille empotée à problèmes. J'ai aujourd'hui un bon emploi. Elle fera peut-être pas ça toute sa vie ta mademoiZÈLE. Elle est peut-être peintre aussi ou je ne sais quoi...

Finalement, le jour ou tu pogneras la grippe 14 fois pendant l'hiver parce que ta table de travail est remplie de microbes, tu vas t'en ennuyer de la fille moche aux cheveux gras!

Le Tapageur Silencieux a dit…

@volage: De la façon que je comprends ça, tu fesais ça durant tes études ce qui est fort louable. Et puis je pense que si on est honnête, il y a une christie de marge entre déranger les gens qui étudient constamment et ne pas la laver du tout pour laisser des microbes en quantité incroyable, come on. Comme plusieurs l'on dit, ça devrait se faire de soir ou de nuit.

J'ai rencontré nombre de concierges à quotient limité, je base mon opinion là-dessus. Je ne dis pas qu'ils sont tous comme ça et mon jugement, de toute façon, n'est JAMAIS irreversible. By the way, j'ai fait de la boucherie 3 ans dans une épicerie, il y a quoi de mal è emballer des steaks dans un Metro hahaha !?

volage a dit…

T'as pas fait ça? j'en reviens juste pas!!!! T'as emballé des steak chez métro! Mon LOSER toi!!

Je blague, biensûre!

Je comprend ce que tu veux dire, mais des gens unicellulaires (?) y'en a partout! Je sais, j'ai beurré épais, mais je me donne. Que veux-tu, je suis comme ça! Tant qu'à commenter...

Ça rend les choses plus intéressantes non?

*Mymy* a dit…

Il ne faut pas généraliser quand même. C'est pas parce qu'elle est jeune qu'elle est dans les pires. Il y en a des concierges plus âgés qui sont vraiment désagréable... C'est une généralité, ça a aucun rapport avec l'âge.

J'en sais quelque chose, j'en faisais de l'entretien dans les écoles il y a quelques années (j'avais 19-20 ans). Et je savais vivre et laisser vivre. Je dérangeais pas personne pour laver leurs tables ou quoi que ce soit. Je devais passer le balai dans les classes et s'il y avait des étudiants, je les laissais finir et j'y retournais plus tard.

Et si tu veux savoir ce qui motive des «jeunes» à travailler là-dedans, je te répondrais simplement : le salaire. On peut gagner facilement un bon 14-15$ de l'heure. Si tu passes la moppe, tu peux montrer à pratiquement 17. Ça dépend des compagnies d'entretien mais en général, on a un maudit bon salaire, même si on est diplômé en rien.

Anonyme a dit…

Au cégep où j'ai étudié, c'était des handicapés mentaux qui faisait l'entretien. Ils faisaient leur travail très bien et avec le sourire, c'est pas le point (mais ça illustre aussi que c'est pas une job où t'as besoin d'utiliser toute ta matière grise) mais parfois avec une peu trop de zèle... Y'en avait un qui passait par toutes les tables sur l'heure du midi pour passer la guenille et vider les cendriers (ça fait longtemps!). On le voyait venir de loin : il ne 'tordait' pas sa guenille avant de laver les tables... Mettons que ça restait 'un peu' humide !
Nath

Lysa Light a dit…

Je suis vraiment fière de vous découvrir, votre blog est vraiment super ! J’aime bien son interface, et j’ai trop adoré le contenu aussi. Surtout continuez ainsi !

voyance gratuite ; Consultation voyance gratuite