vendredi 11 janvier 2008

Le Temps

Aujourd'hui, déjà vendredi. Je réalise que mes vacances, que je sais pourtant longue, furent courtes et tirent déjà à leur fin. Il me faut déjà ramasser mes trucs pour l'école, aller m'acheter cahier, feuilles lignées et cartables pour être fin prêt au grand retour. Hier, je relisais des vieux trucs que j'écrivais à une époque si lointaine que j'ai parfois peine à croire qu'elle ait exister. Avec le temps qui m'a sembler défiler à la vitesse de l'éclair, je me suis dit que ce petit truc était à propos. J'étais jeune, soyez indulgent!

Le temps, créateur de tant de tourment, vous souhaiteriez tant le saisir alors qu’il ne suffit que de le prendre. Impartial, il défile au fil des jours et s’évertue à ne jamais se suspendre, quelle impartialité, c’est à s’y méprendre!

On dira du temps qu’il est imparfait, mais au futur qu’il est simple. Bien que certain aime le croire conditionnel, il aime plutôt être indicatif. Quelquefois subjonctif, il n’hésite cependant pas à être impératif. Heureusement que le passé, bien que composé, est aussi simple.

Vous vous souvenez de votre premier jour à l’école, c’était hier encore. Vous vous souvenez de votre premier baiser, c’était il y a une éternité. Voici donc que le temps s’amuse de vos sens et étend ainsi toute son essence et lentement, s’embrase dans la chaleur des réminiscences.

Le temps, qui tel le cadeau qu’il est, est présent, se veut insaisissable. Vous tentez de le gagner mais souvent ne faites que le perdre. Combien de fois essayez-vous de le tuer tandis que c’est lui qui, à petit feu, éteint la flamme du vôtre.

Le temps, dans sa danse effrénée, vous appelle au loin à joindre sa cadence. Il vous souffle sans répit : ‘’Carpe Diem, saisissez la fleur comme le jour puisque eux seuls sont tiens’’. Il vous invite dans sa valse où jours et secondes marquent le rythme de la plus belle des mélodies, celle de la vie. Puisse le temps vous être cavalier fidèle

8 commentaires:

Num a dit…

Tu n'as pas à le renier, c'est très bon !

*Mymy* a dit…

Superbe... :)

Emy a dit…

Mais je le trouve très bien ce texte moi! J'aime bien le passage où tu fait référence aux temps de verbes!
Et puis tous les écrivains retravaillent sans cesse leurs textes, rien n'est parfait du premier coup. Au pire, tu le retravaille pour qu'il soit à ton goût!

ensevelie a dit…

Le passé est déjà loin. Chaque mot jeté avait sa signification à l'époque. Sa beauté, c'est sa naïveté du temps. Dans 30 ans, il sera toujours aussi beau et sera tout aussi précieux. Je me demande même s'il n'a pas une plus grande valeur aujourd'hui qu'à l'époque ou (grr) tu l'as composé.

Polina a dit…

J'adore ce texte, vraiment superbe ! Tu devrais vraiment être très fier de toi ! Je reviendrais souvent te lire, ma visite ici m'a énormément plu !

Francis a dit…

C'est excellent et toujours actuel

Le Tapageur Silencieux a dit…

@tous: merci de tous ces bons mots!

@polina: bienvenue et au plaisir de te revoir bientot.

voyance par mail gratuite a dit…

J’ai sincèrement apprécié cet article qui apporte une véritable aide.